La grève a été reconduite jusqu’au mardi 3 avril

Bonjour à toutes et à tous,

les 34 étudiant.e.s présent.e.s lors du vote de reconduction de grève qui a eu lieu aujourd’hui ont voté à l’unanimité pour que la grève soit reconduite jusqu’au mardi 3 avril, date à laquelle aura lieu la prochaine assemblée générale de reconduction de grève. Au cours de l’assemblée générale, il a été beaucoup question de l’importance de travailler à entretenir la force du mouvement de grève. Il y a notamment eu un long débat autour d’une nouvelle proposition de reconduction de grève. Selon la personne qui l’a proposée, il aurait été préférable d’adopter une proposition qui aurait reconduit la grève jusqu’à ce que le gouvernement propose une offre, de façon à s’assurer que le mouvement ne s’essouffle pas lors des votes de reconduction, tout en envoyant aux autres associations et groupes étudiants ainsi qu’au gouvernement le message que nous sommes bien déterminés à poursuivre la grève. Cependant, après une longue discussion, les étudiant.e.s présent.e.s ont voté pour la proposition de grève reconductible à toutes les semaines, les arguments soulevés pour cette dernière étant que de réaffirmer semaine après semaine notre volonté de poursuivre la grève, lors d’assemblées générales qui rassemblent de nombreux étudiant.e.s, était symboliquement aussi fort qu’un mandat de grève non-reconductible, tout en nous assurant d’une forte présence étudiante lors des prochaines assemblées générales, ce qui a pour avantage de permettre que les discussions et débats entamés depuis le début de la grève puissent continuer d’avoir lieu et que des propositions ayant trait à la grève puissent être votées.
Au cours des prochaines semaines, le gouvernement ainsi que les directions des universités et des cégeps où des étudiant.e.s sont en grève risquent de multiplier les tentatives d’intimidation en espérant que le mouvement étudiant s’épuise, pour s’éviter des négociations avec les étudiant.e.s lorsque le rapport de force leur est le plus défavorable. C’est pourquoi il est important de continuer à nous mobiliser en multipliant les actions et en misant sur le fait que la grève étudiante coûte extrêmement cher au gouvernement, aux universités, aux municipalités dans lesquelles ont lieu des manifestations et des actions étudiantes, ainsi qu’aux entreprises qui auront besoin de beaucoup d’étudiant.e.s comme main-d’œuvre temporaire durant l’été, notamment dans le milieu du tourisme (à ce sujet, vous pouvez consulter l’article suivant: http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/education/201203/27/01-4509705-greve-etudiante-les-entreprises-craignent-de-manquer-de-main-doeuvre.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4509947_article_POS4). C’est la meilleure façon de nous assurer que notre mouvement de grève soit efficace et que nous nous trouvions dans un rapport de force favorable lorsque viendra le moment de négocier avec le gouvernement. Bien que le gouvernement parle souvent d’annulation de session afin de faire peur aux étudiants, il faudrait plutôt considérer cette possibilité comme l’outil ultime du mouvement étudiant, puisqu’il est pratiquement impossible pour le gouvernement d’arriver à gérer une situation telle qu’une annulation massive de sessions. À ce sujet, nous vous conseillons de consulter l’excellent article suivant: http://www.cyberpresse.ca/debats/opinions/201203/23/01-4508763-si-la-greve-se-poursuit-les-etudiants-sont-assures-de-gagner.php
Dans la même optique, nous continuons à négocier avec les professeur.e.s, afin de nous assurer de leur coopération en vue des négociations entourant un éventuel retour en classe. À cet effet, une lettre a été rédigée par des membres du conseil exécutif de l’AELCUM dans le but d’obtenir d’eux, après l’appui tacite qu’ils et elles nous ont déjà offert, un appui officiel et de les inviter à participer aux rencontres du regroupement des professeurs pour la grève. Afin que vous puissiez la consulter, cette lettre a été jointe à ce courriel.

Voici un résumé des autres propositions qui ont été votées lors de l’assemblée générale d’aujourd’hui:

– Jean-Philippe Michaud a été élu à l’unanimité au poste de vice-président de l’association étudiante.

Que la FAECUM propose une réforme du CNCS visant à le rendre plus autonome par rapport à la FEUQ et évalue les possibilités de nouvelles sources de financement et d’affiliation.

Cette proposition n’a pas de rapport direct avec la grève. Elle sera présentée au conseil central de la FAÉCUM, où elle aura pour but de proposer une réforme du conseil national des cycles supérieurs qui visera à pallier aux insuffisances dans les associations et fédérations étudiantes nationales quant à la défense des intérêts des cycles supérieurs.

Et finalement, un rappel de quelques activités qui auront lieu bientôt:

– Mercredi le 28 mars à 9h, rendez-vous à 9h am devant le Cégep Maisonneuve (métro Pie-IX) pour une autre MANIF-Action de perturbations économiques. Face au refus du gouvernement de reconnaître la légitimité des revendications des étudiant.e.s, venez participer à cette action qui a pour but de donner du poids au mouvement étudiant en s’attaquant aux intérêts économiques déjà ébranlés par les nombreuses actions qui ont eu lieu quotidiennement depuis le début de la grève. Selon la page facebook de l’événement: « La pression ne semble pas être suffisante, continuons de nous attaquer directement aux intérêts économiques qui pèsent actuellement plus lourd que notre avenir collectif dans la balance politique. Comme la Ville de Montréal le confirme en voulant envoyer la facture des coûts des interventions policières à Québec : nos activités dérangent. » Pour plus d’infos: http://www.facebook.com/events/337791359600199/

– Jeudi le 29 mars au Square Philipps, venez participer à la Grande Mascarade, qui durera de 12h à 22h, un charivari dans les rues de Montréal, qui aura pour but d’en perturber les activités de manière festive. Selon la page facebook de l’événement: « Dans les milieux populaires, le charivari était un moment où les villageois et villageoises se costumaient et se masquaient pour chahuter la demeure d’une personne afin d’en critiquer la conduite. S’en prenant d’abord aux écarts à la coutume, par exemple en cas de mariage illégitime ou si un mari battait sa femme, le charivari revêt une dimension politique lors des révoltes des Patriotes. Le 29 mars prochain, le mouvement étudiant se réappropriera cette pratique en envahissant le cœur de Montréal, afin de paralyser l’élite économique et étatique, illégitime et nuisible pour la communauté. Appel à toutes les tendances, toutes les couleurs se rencontrent à ce grand bal masqué. Profitons des festivités de la grève et arborons pour l’occasion nos plus beaux masques, nos plus beaux costumes et les attirails les plus frivoles! » Pour plus d’infos: http://www.facebook.com/events/353233104720267/

– Jeudi 29 mars, l’activité Marions-nous contre la hausse. Le rendez-vous est à 10h à la place du Canada. Cet événement a pour but de dénoncer les nombreuses insuffisances (euphémisme) du système d’aide financière aux études. Le thème du mariage fait référence au fait que, en raison de ces insuffisances, de nombreux étudiants et étudiantes ont choisi de se marier dans le seul but d’avoir accès à davantage de prêts et bourses : « Une marche au centre-ville de Montréal en tenues ( modestes ou pas ) qui font référence au mariage. «Un prêtre» pourra être symbolisé par un étudiant déguisé et marchant devant la foule. La marche se terminera au parc Lafontaine où «le prêtre» nous mariera collectivement, pour le meilleur et pour le pire. L’idée est de symboliser les faiblesses des prêts et bourses mais aussi de réaffirmer le désir des étudiants de rester unis jusqu’à la fin. » Pour plus d’infos: http://www.facebook.com/events/353974967977052/

– Vendredi le 30 mars, la très prometteuse manifestation Westmount contre la hausse. Le rendez-vous est à 14h au Square Cabot (métro Atwater). Le but est de s’assurer que les gens de ce cartier soient informés que nous sommes en grève. « Apportez drapeaux, casseroles, tam-tam, tambours, trompettes, craies et autres accessoires utiles pour ce faire voir et entendre. » http://www.facebook.com/events/304818742918485/

– Samedi le 31 mars à 13h à la Place-des-arts aura lieu l’événement « Craions contre la hausse ». Cet événement familial a pour but de permettre à tous de continuer à manifester leur opposition à la hausse des frais de scolarités en apportant leurs craies afin de décorer la Place-des-arts. Voici le lien vers la page Facebook de l’événement.:http://www.facebook.com/events/361456857232525/?__adt=40

– Dimanche le 1er avril à 14h au parc Lafontaine (coin Cherrier et avenue du parc Lafontaine), sortez vos vélos, vos patins ou vos planches à roulettes pour participer au tour de l’ile en rouge! « Contre la lenteur, le manque d’ouverture du gouvernement et pour octroyer un peu de vitesse à la lutte en cours, je vous propose de sortir votre vélo, pour un «tour de l’île», habillé en rouge, en plein coeur de Montréal. Étudiants, travailleurs, enfants. Sillonnons les rues ENSEMBLE pour faire avancer les choses »: http://www.facebook.com/events/265889713492073/

Sinon, pour d’autres événements, vous pouvez consulter le site de la classe: http://www.bloquonslahausse.com/calendrier/

Merci! Bonne soirée!

Marc-André Saucier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s