Et ça continue!

Bonjour à toutes et à tous,

    j’aimerais commencer en précisant que je n’ai aucun mal à imaginer que nombre d’entre vous ont de nombreuses questions étant donné le très grand niveau d’incertitude dans lequel nous nous trouvons dans cette situation politique sans précédent au Québec. Je vous invite donc à ne pas hésiter à nous écrire, à moi ou à d’autres membres de l’exécutif, que ce soit par le biais de la page facebook de l’asso, par le blogue ou encore par courriel, d,autant plus qu’il devient de plus en plus difficile d’évaluer quelles informations seraient pertinentes de transmettre à tous les étudiants, alors n’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

     Une assemblée générale de l’AELCUM a eu lieu aujourd’hui (26 avril) où peux de propositions ont été votées étant donné la rapidité avec laquelle la situation entourant notre grève évolue. Notamment, plusieurs des points que nous avions mis à l’ordre du jour lors de la préparation de l’AG n’était aujourd’hui plus tout à fait pertinents, ou du moins plus autant qu’ils l’étaient hier. Par exemple, nous avions prévu de parler longuement de la trêve imposée par la ministre Line Beauchamp, mais étant donné qu’hier la CLASSE a été exclue des négociations sous prétexte qu’elle aurait brisée cette trêve, les discussions ont un peu tourné court. La proposition suivante a tout de même été adoptée en rapport avec la trève:

Considérant le désir évident des différentes associations étudiantes d’entamer des négociations avec la ministre de l’éducation en ce qui concerne la hausse des frais de scolarité, et ce, dès le début de la grève,

Considérant le fait que le gouvernement a adopté une attitude d’intransigeance face à la demande des étudiantEs pendant au moins 8 semaines de grève,

Considérant que sur les 40 heures qu’ont duré les négociations, la ministre Beauchamp ne s’y est présentée qu’une heure et que Maître Pierre Pilote, l’avocat chargé des négociations par le gouvernement n’avait pas le mandat de discuter de la question de la hausse des frais de scolarité,

Considérant que la ministre et son entourage connaissent très bien le fonctionnement interne des differentes associations étudiantes, et notamment celui de la CLASSE qui relève de la démocratie directe et qui l’oblige à consulter son congrès en ce qui a trait à toutes décisions politiques,

Considérant que le gouvernement, lui-même, n’a pas respecté la trêve,

L’AELCUM dénonce « cette trêve de 48 heures » demandée par la ministre Beauchamp et sa présomption qu’elle n’aurait pas été respectée.

L’AELCUM qualife le tout de stratégie machiavélique de la part du gouvernement ayant pour but de diviser le mouvement étudiant ainsi que la population, afin de se garantir la légitimité d’avorter des négociations qui n’avaient pas été entreprises de bonne foi par la ministre Beauchamp.

     Bref, tout cela pour dire que nous, ainsi que 181 associations étudiantes regroupant 176 701 étudiant.e.s, sommes toujours en grève, et que nous en sommes toujours à un point où aucunes négociations n’ont lieu entre les étudiant.e.s et le gouvernement, puisque la FEUQ et la FECQ ont refusé de poursuivre les négociations sans la CLASSE. Il y aura une nouvelle assemblée générale la semaine prochaine. Nous vous annoncerons la date, l’heure et l’emplacement  exact au cours de la fin de semaine.

      D’ici là, voici une brève liste d’activités de grève qui auront lieu bientôt à Montréal (sauf une) (voir le site de la CLASSE pour celles qui auront lieu ailleurs au Québec:  http://www.bloquonslahausse.com/calendrier/) 
(Les descriptions des événements sont celles fournies par les organisateurs/organisatrices):

– vendredi le 27 avril, de 5h30 à 8h30 – Demain matin, tout le monde à Sherbrooke! Vainquons ensemble une nouvelle injonction! Le Cégep de Sherbrooke est soumis dès demain, comme plusieurs autres institutions, à une injonction forçant le retour en classe. Dans les dernières semaines, nous avons prouvé que notre rapport de force pouvait vaincre la judiciarisation du conflit et ainsi garder les grèves étudiantes effectives. Prêtons donc main fort à nos camarades sherbrookois-e-s qui auront grandement besoin d’aide demain matin!
– vendredi le 27 avril, de 6h30 à 9h30, au Square Phillips (métro McGill) – Levée de cours! La ministre dit qu’elle défend la minorité qui ne veut pas la grève dans les établissements scolaire, et bien nous allons lui répondre clairement. Tu ne tiens pas la route Line ! Une action qui permettra de transmettre un message clair à la ministre.
vendredi le 27 avril, de 12h30 à 17h30, au Square Cabot (métro Atwater) – Envahissons Westmount! Un nouveau quartier rouge!Après 11 semaines de grève, il semble que le gouvernement n’est pas encore prêt à nous écouter. Suite à notre Référendum de Grève en mars dernier, un groupe d’étudiants militants du Collège Dawson, nommé Dawson Persists, s’est formé afin de venir en aide aux élèves en grève. Le 27 avril prochain, nous vous invitons à manifester dans notre quartier, Westmount, qui est aussi habitée par Jean Charest. Il est temps de montrer au 1% que nous avons aussi une voix et que nous n’allons pas cesser de militer pour cette cause. L’éducation est un droit et notre gouvernement essaye de nous l’enlever. Venez en grand nombre, ensemble, nous pouvons bloquer la hausse!
vendredi le 27 avril, de 14h à 17h, au parc de l’Amérique française (face au grand théâtre) À Québec – Manifestation féministe nationale de la CLASSEParce que la hausse des frais de scolarité touche les femmes en premier lieu. D’ailleurs, rappelons que selon l’institut Simone de Beauvoir: « Puisqu’elles continuent globalement d’être moins bien rémunérées que les hommes, elles seront les premières touchées par la hausse des droits de scolarité. Voilà l’exemple d’une politique sociale qui perpétue les inégalités hommes-femmes.» Le vendredi 27 avril, manifestons contre cette hausse qui va aggraver les rapports d’inégalité entre hommes et femmes.

Départ en autobus prévus: Arrivée : sur rené-lesvèque au parc de l’Amérique française vers 13h30 Départ : Cégep François-Xavier-Garneau à 18h

samedi le 28 avril, de 10h à 12h, à la place Jacques Cartier (métro champ-de-mars) – Manif/Sit-in contre la judiciarisation de la grève Considérant que la grève est un droit. Considérant qu’une entrée en grève est voté à majorité. Nous vous invitons à venir manifester notre mécontentement devant le palais de « justice ». Envahissons le Vieux Montréal avant de finir assis devant nos juges. Amenez des craies, de la musique et votre bonne humeur ! Et pour ceux et celles qui veulent, apportez une muselière afin de dénoncer le « on nous la boucle », vous pouvez d’aileur y mettre les noms des cégeps et universités ayant subit des injonctions.
samedi le 28 avril, de 18h à 21h, à la Place de la paix (métro Saint-Laurent) – Soirée mortuaire pour la paixRéunissons-nous en la Place de la Paix pour lui adresser un au revoir. Une paix que le gouvernement libéral aura tué à petit feu. Une paix que le gouvernement méprisait tout comme il méprise le peuple. Venez avec vos amiEs, votre famille car nous sommes tous touchés par cette assassinat. Habillez-vous en noir et en rouge de préférence. Apportez des bougies, apportez des plats que nous distribuerons, et apportez votre présence.
dimanche le 29 avril, de 13h à 16h, au carré Saint-Louis (métro Saint-Laurent) – Manifestation contre l’oligarchie financière!La démocratie, un idéal oublié depuis déjà bien trop longtemps. Un idéal qui pourtant aurait pu rendre la vie des hommes plus belle et plus libre. Mais nous l’avons abandonné, oublié. L’argent a barricadé l’esprit des hommes. L’abondance nous laisse dans l’insatisfaction, et devenons inhumain à force d’intelligence. L’oligarchie financière porté au sommet par les révolutions industrielles a transformé l’esprit des hommes. Nous sommes trop individualiste et manquons de solidarité. Vous êtes donc invité à venir manifester pour dénoncer cette oligarchie financière reine du monde. Dénoncer cette oligarchie camouflée par une illusion de démocratie, de liberté et d’égalité.
dimanche le 29 avril, de 20h à 22h, à l’église St-Jean-Baptiste (309 Rachel Est) – L’orchestre des artistes et la La Conserve présentent « Le sacre du printemps Érable »L’Orchestre des Artistes, dirigé par Andrei Feher et composée de 80 musiciens, qui sont d’actuels et d’anciens élèves du Conservatoire de musique de Montréal, d’élèves de l’Université de Montréal et de l’Université McGill, ainsi que d’autres musiciens, interpréteront «Le Sacre du printemps» de Igor Stravinsky, et La Symphonie no 5 en mi mineur, opus 64, de Piotr Ilitch Tchaïkovsky. La Conserve, composée d’une trentaine d’élèves du Conservatoire d’art dramatique de Montréal et de l’option-théâtre du Cégep Lionel-Groulx, ont choisi d’interpréter Le Sacre du printemps dans une chorégraphie d’Emmanuelle Lussier-Martinez, et un texte d’Alexis Martin, écrit spécialement pour l’occasion. Le comédien et metteur en scène Marc Béland a généreusement accepté d’en être le maître de cérémonie. Solidaires au mouvement étudiant, l’Orchestre des Artistes et la Conserve désirent rallier la population et relier l’ensemble des luttes québécoises. La relève artistique prend parole dans l’amorce de ce printemps québécois, le printemps érable.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s