Assemblée générale de l’AELCUM ce mercredi 23 mai

Bonjour à toutes et à tous,

      il y aura une assemblée générale ordinaire de l’AELCUM ce mercredi 23 mai à 13h, au C-1029. Nous nous dirigerons ensuite vers un autre local, selon le nombre de personnes présentes. Le numéro de ce local sera inscrit sur la porte du C-1029 pour ceux et celles qui arriveraient plus tard. Ce sera une assemblée générale importante, puisque nous y parlerons de la fameuse loi spéciale qui vient d’être adoptée par le gouvernement Charest. J’enverrai un message d’information à propos de cette loi au cours de la semaine à tou.te.s les étudiant.e.s, afin que ceux et celles qui ne voudraient pas ou ne pourraient pas être à l’AG puissent recevoir les informations que nous auront réussi à rassembler sur les implications de cette loi pour l’avenir de la grève et de nos sessions.
Merci à toutes et à tous,
Marc-André Saucier
pour l’AELCUM
Publicités

Assemblée générale ordinaire de l’AELCUM jeudi le 17 mai

Bonjour à toutes et à tous,

    il y aura une assemblée générale ordinaire de l’AELCUM ce jeudi 17 mai à 13h au C-1029 pour discuter des nouveaux développements autour de la grève étudiante. À partir de là, nous nous dirigerons vers un autre local (dont le numéro sera affiché sur la porte du C-1029 pour les retardataires) selon le nombre de personnes présentes.
QUELQUES ACTIVITÉS DE GRÈVE QUI AURONT LIEU D’ICI LÀ:
(les descriptions des événements sont celles des organisateurs et organisatrices des événements)
– Action de perturbation : attaquons le gouvernement !
lundi 14 mai, de 07:00 à 10:00, au Parc Émilie-Gamelin. L’AFESPED-UQAM ayant appelé à une semaine de perturbation économique, voici une action organisée par des étudiantes et étudiants répondant à cet appel: Lundi le 14 mai, 07h00, au Carré Berri (Émilie Gamelin) pour la réussite de l’action, le départ se fera exactement à 7h00. un relâchement a eu lieu ces derniers temps dans les actions de perturbation économique. Rappelons que ce n’est pas uniquement avec des parades le soir que nous serons capables de faire plier le gouvernement. Perturbation, chaque jour, jusqu’à la victoire.
Vigile de solidarité avec les arrêté-es du 11 mai et les militant-es judiciarisé-es
lundi 14 mai, de 11:30 à 14:30, au Palais de justice (rue St-Antoine) Nous appelons à une vigile de solidarité avec les personnes arrêtées dans le cadre de ce dossier et avec toute personne judiciarisée ou blessée dans le cadre de la lutte actuelle. Elle aura lieu le lundi 14 mai à 11h30 devant le Palais de Justice rue Saint-Antoine. https://www.facebook.com/events/224287061020605/
On s’invite au conseil municipal !!
lundi 14 mai, de 18:00 à 21:00, au 275, rue Notre-Dame Est
Parce qu’on a le droit de ne pas se faire ficher par la police, parce qu’on a le droit de manifester quand on veut et où on veut, Parce qu’on a le droit de se masquer comme on veut et où on veut. Rassemblement devant l’hôtel de ville !
l’Orchestre de la Solidarité Sociale présentera un concert pour dénoncer la Hausse!
lunndi 14 mai,  de 20:00 à 22:00, à l’Église St-Jean-Baptiste 309 rue Rachel Est. l’Orchestre de la Solidarité Sociale (Orchestre composé de plus de 70 musiciens de l’Université de Montréal, de McGill et du Conservatoire) présentera un concert pour dénoncer la Hausse! Un programme de circonstances:
Tchaïkovsky Ouverture 1812 (écrite pour célébrer la victoire russe aux dépens des armées napoléoniennes) Shostakovitch 5e symphonie (écrite pendant les oppressions de Staline, se veut un vent de courage pour le peuple russe)
Julien Poulin (« Elvis Gratton ») et Mario St-Amant (« Gerry Boulet ») prononceront un discours!
Venez encourager le mouvement, la lutte continue!
Villeray prend la rue pour exprimer son ras-le-bol! –mardi 15 mai, de 7h45à 9h30, au métro Castelnau
Des organismes communautaires de Villeray invitent la population du quartier, l’ensemble des acteurs du milieu communautaire du grand Montréal ainsi que les citoyens en colère à participer à une action matinale le mardi 15 mai prochain, suite à l’appel de la grève sociale lancée par des étudiants.

Cette action est un appui à la lutte étudiante ainsi qu’une ouverture vers une lutte sociale élargie. Prenons la rue ensemble pour exprimer notre ras-le-bol devant un gouvernement libéral corrompu, méprisant et borné qui sert sans vergogne et sans gêne l’intérêt de l’élite économique au détriment du peuple. 7h45 : Rassemblement et distribution de tracts au Métro de Castelnau (côté Est) 8h40 : Départ vers le bureau du député libéral Gerry Sklavounos, 7665 boul St-Laurent 8h45 : Agitation festive devant le bureau de Gerry Sklavounos, 7665 boul St-Laurent 9h30 : Fin de l’action Pour toute information, communiquez au 514-277-7959


– Des osties d’crosseurs assis sur 225 milliards! – mardi 15 mai, de 10h à 13h, devant le 260 rue Saint-Antoine ouest dans le Vieux Montréal. Power Corporation en AGA le 15 mai: Des osties d’crosseurs assis sur 255 milliards $ !
Allons leur dire notre façon de penser! Rendez-vous à 10h mardi le 15 mai devant le 360, rue St-Antoine Ouest, dans le Vieux-Mtl L’assemblée générale annuelle des actionnaires de Power Corporation et du Clan Desmarais aura lieu le mardi 15 mai à 11h à l’hôtel InterContinental à Montréal (360, rue St-Antoine Ouest, en face du Palais des Congrès). Le journal La Presse dévoilait que le Clan Desmarais, via les tentacules de Power Corporation, fait main basse sur une fortune de 255 milliards de dollars! Ce monstrueux magot, investit dans une multitude de pays et de secteurs économiques dont le pétrole (avec la française Total), ferait du Clan Desmarais un des gangs de crosseurs les plus puissants au monde! Leur influence politique est d’ailleurs sidérante!

Tout est à nous, rien n’est à eux! – mardi 15 mai, de 11h à 14h, à la place Jean Riopelle (coin Viger O. et Bleury – près de la station Square Victoria) Face aux mesures régressives mises de l’avant par nos gouvernements! La CLASSE appelle à une journée de grève sociale le 15 mai afin de coaliser les laisser pour compte de ce système. En ce sens, la CLASSE organise à 11 h une action de perturbation débutant à la place Jean Paul Riopelle. Celle-ci vise à rappeler aux riches de ce monde que s’ils et elles sont riche, c’est parce qu’ils et elles nous maintiennent pauvre. Dénonçons l’appauvrissement de la population et réclamons une société plus juste et égalitaire. Ensemble, bloquons le recul social!
Bal masqué: ensemble démasquons leurs mascarades – mardi 15 mai, de 13h45 à 15h, au parc Émilie-Gamelin. La Coalition montréalaise pour la survie des services publiques vous invite à un bal masqué, au par Émilie Gamelin : Ensemble, démasquons leurs mascarades. Les politiques de tarification, de privatisation, de corruption, c’est assez! La grève étudiante nous rappelle ceci : si la grève est étudiante, la lutte est populaire. Les frais de scolarité, la taxe-santé, l’augmentation des frais d’hydro, etc. sont autant de mesures qui ont un point commun : un gouvernement au service des banques et des grandes entreprises. Apportez vos masques, vos loups et vos plumes et venez danser avec nous. Note : le projet de règlement qui obligera, entre autre, les manifestants à avoir le visage découvert durant les manifestations, sera soumis au prochain conseil municipal, le 14 mai. L’idée d’un Bal Masqué vise aussi à dénoncer ce règlement.

Occupons le Show – mardi 15 mai, de 15h à 18h, à la place du peuple (Station square Victoria). Occupons le Show vous invite à assister à son premier spectacle de l’année. Il aura lieu dans le cadre des Journées d’Actions Populaires pour un Printemps Érable et Global (JAPPEL) et mettra en scène des artistes québécois de différents horizons…

Manif-Action féministe: « L’état c’est nous! » – mercredi 16 mai, de 13h30 à 16h30, au carré Saint-Louis. « Lors des conflits et des grèves, la femme prolétaire, opprimée, timide et sans droits, d’un coup apprend à se tenir debout et droite… la participation au mouvement ouvrier rapproche l’ouvrière de sa libération » – Alexandra Kollontaï Féministes et pro-féministes, le temps n’attend pas, et la lutte non plus! Après plus de douze semaines de grève, il est temps d’agir concrètement contre la hausse sexiste! Montrons une fois pour toutes à ce gouvernement patriarcal qu’il n’est pas légitime, et que ses politiques régressives et anti-féministes ne passerons pas!

Ma-NU-festation ludique: En sous-vêtements pour un gouvernement transparent! – mercredi 16 mai, de 19h à 22h, au parc Émilie-Gamelin.Vue que certain on raté la première, dont moi, pourquoi pas en faire une autre ?

De plus, le gouvernement nous rit encore en pleine face avec l’offre merdique. Ils sont plus transparent que jamais. Mettons-nous encore en sous-vêtements ! Venez en grand nombre !


Manifestation masquée contre le projet de loi privé C-309 – jeudi 17 mai, de 13h30 à 22h, à l’Assemblée nationale de Québec. Venez manifester le visage masqué pour dénoncer la loi C-309 qui sera bientôt adoptée à Ottawa! Nous vous invitons à amener votre masque de Jean Charest…ou autres. Laissez places à votre imagination! Le rassemblement est à 13h devant l’Assemblée nationale. Le départ ce fera après quelques mots. https://www.facebook.com/events/221535874629340/

Sans oublier les manifestations du crépuscule qui auront lieu tout les jours à partir de 8h30 au parc Émilie-Gamelin jusqu’à la victoire!

– Et finalement, Grande manifestation du 22 mai: 100 jours de mépris, 100 jours de résistance – mardi le 22 mai, de 15h à 17h, à la Place des arts.
100 jours de grève. 100 jours de mépris. 100 jours de lutte.

Le mardi 22 mai à 14 h à la place des festivals les étudiantes et étudiants invitent l’ensemble de la population à une manifestation pour défendre l’accessibilité à l’éducation.
Parce que nous voulons tous et toutes une meilleure société.
Parce que la tarification n’aide en rien la construction d’une société égalitaire.
Parce que nos services publics doivent rester publics.
Parce que l’éducation est un droit!
Ensemble, bloquons la hausse!

Merci à toutes et à tous!
À bientôt!

Marc-André Saucier
pour l’AELCUM

Plus d’informations sur la reconduction de la grève

Bonjour à toutes et à tous,

 

ce mardi, 8 mai, lors de la dernière assemblée générale extraordinaire de reconduction de grève de l’AELCUM, il a été voté à l’unanimité que l’AELCUM rejette l’offre du gouvernement faite le 5 mai. Concernant cette offre, et dans l’optique d’une réouverture des négociations, la proposition suivante a été adoptée:

 

Dans l’optique d’une éventuelle réouverture de la table des négociations entre les associations étudiantes et le gouvernement sur les termes de l’offre négociée les 4 et 5 mai derniers,

Que l’AELCUM demande au congrès de la classe et au conseil central de la FAECUM de mandater ses négociateurs de proposer que le texte définitif contienne les éléments suivants : 

–       Que toutes les économies dégagées par les travaux du comité soient utilisées pour diminuer l’ensemble de la contribution étudiante, et non uniquement les frais afférents ;  

–       Que soit remise en question la présence de membres des milieux d’affaires au sein du conseil et que si, d’aventure, leur présence est maintenue, le conseil puisse choisir les 2 membres de la communauté d’affaire et son président ou sa présidente par consensus afin d’assurer la parité. ; 

–       Que les règles de fonctionnement du comité provisoire soient clarifiées et incluses dans le texte de l’entente plutôt qu’établies à la première rencontre; 

–       Que des représentants du corps professoral universitaire issus de différentes disciplines soient inclus dans le comité provisoire;

–     Que le nombre de places réservées à la CRÉPUQ et à la Fédération des cégeps ne soit pas supérieur à celui des associations étudiantes;
–     Qu’aucune augmentation des FIO n’ait lieu au cours des 7 prochaines années.

–     Que la question de l’ajout de « personnes jugées utiles aux fins de travaux » dans la     composition du comité provisoire soit clarifiée de façon à ne pas changer le pouvoir relatif des parties en présence;

–     Que le comité provisoire ait un pouvoir décisionnel et exécutif;

–     Que l’AELCUM précise que la mise en place de ce comité ne constitue pas une réponse          suffisante aux revendications déjà votées et qu’elle maintient ses revendications quant au gel des frais de scolarité dans une perspective de gratuité scolaire et quant à la tenue d’États généraux.

–       Que le paiement différé s’applique sur deux ans et soit renouvelable si nécessaire.


Finalement, la proposition de grève suivante a été adoptée à majorité:


 

Que l’AELCUM demeure en GGI jusqu’à 3 jours ouvrables après une offre du gouvernement lors des négociations entre le gouvernement et les 4 regroupements étudiants  et qu’elle tienne une assemblée générale de reconduction de grève à cette date.



Comme la grève se poursuit, voici une liste d’activités de grèves qui auront lieu dans les jours à venir:


– vendredi 11 mai, de 17h à 22h, au parc Émilie-Gamelin – Vendredi gras 11 mai 

Manifestation ROUGE, style parade (2nd Line) de la Louisiane : Amène tes paillettes, tes masques, ta marionnette, tout ce que tu veux pour te démarquer ! Musiciens, danseurs, amuseurs, acrobates, magiciens, bouffons et autres farceurs, soyez de la fête ! Ça va Swinguer !!!! Dansons et chantons la satire sociale pour débrider la crise ! Swing the fuck OUT pour l’émancipation sociale. Sors ton plus grand sourire pour railler le roi. Faisons preuve de gouaille imaginative ! Let’s Swing that SHIT ! comme dirait Pat, to let my people go !


– vendredi 11 mai, à partir de 22h, au parc Émilie-Gamelin – Pas de répit pour les étudiants (nuit blanche contre la hausse)

Comme vous le savez tous, il y a maintenant une manifestation chaque soir pour dénoncer la hausse des frais de scolarité, mais aussi l’étroitesse d’esprit et le comportement anti-démocratique de l’État québécois, plus particulièrement du Parti Libéral du Québec (PLQ)À cela se rajoute maintenant la dénonciation de la constante répression policière, de même que la dénonciation de l’offre inacceptable de la Ministre Beauchamp. Donc, comme il y a de plus en plus de raisons de manifester notre mécontentement collectif, nous vous proposons de manifester durant une nuit entière, et de faire du bruit durant une nuit entière! Nous vous proposons également à tous d’apporter une chandelle et, s’il fait beau et chaud, de manifester en pyjama. La manifestation partira au parc Émilie Gamelin à 20h, histoire de profiter du beau coucher de soleil sur la démocratie québécoise.


– vendredi 11 mai, de 20h30 à 23h30, au parc Émilie-Gamelin – Manif chaque soir jusqu’à la victoire

Chaque soir, une manifestation contre la hausse débute à la Place Émilie-Gamelin tant que le gouvernement ne pliera pas.


– samedi 12 mai, de 7h à 10h, au Square Victoria – Jardinage Guerilla

Transformons nos espaces urbains en oasis collectif par notre sens de la créativité et de l’insurrection commune!


– samedi 12 mai, de 20h30 à 23h30, au parc Émilie-Gamelin – Manif chaque soir jusqu’à la victoire

Chaque soir, une manifestation contre la hausse débute à la Place Émilie-Gamelin tant que le gouvernement ne pliera pas.



Merci!


Marc-André Saucier

pour l’AELCUM

 

 

 

Assemblée générale extraordinaire de reconduction de grève ce mardi 8 mai

Bonjour à toutes et à tous,

Il y aura une assemblée générale extraordinaire de reconduction de grève de l’AELCUM ce mardi (8 mai) à 10h au C-1029. Nous nous dirigerons à partir de là vers un plus grand local, dont le numéro sera affiché sur la porte du C-1029 (local de l’asso) pour ceux et celles qui arriveraient en retard. Comme vous le savez, une nouvelle offre a été déposée par le gouvernement du Québec, cette fois-ci lors de négociations qui regroupaient la FEUQ, la FECQ, la TACEQ et l’ASSE. Il nous faudra donc nous prononcer sur cette offre:

ENTENTE CONCERNANT LE CONSEIL PROVISOIRE DES UNIVERSITÉS

ATTENDU les conclusions des discussions intervenues entre la FEUQ, la FECQ, la TACEQ, l’ASSE et le gouvernement du Québec ;

ATTENDU QUE les parties ont convenu de mettre en place, par décret, un Conseil provisoire des universités québécoises afin de notamment faire des recommandations à la ministre de l’Education, du Loisir et du Sport pour la création, par loi, d’un Conseil permanent des universités.

Les parties conviennent de ce qui suit :

1. De mettre sur pied un Conseil provisoire des universités

2. Le Conseil provisoire a pour mandat de faire des recommandations à la ministre de l’Education, du Loisir et du Sport d’ici le 31 décembre 2012, relativement au mandat, à la composition d’un conseil permanent des universités, à être crée par loi. A cet égard, et à la lumière des meilleures pratiques, examiner la pertinence d’inclure les sujets suivants à l’intérieur du mandat du Conseil permanent :

– l’abolition et la création de programmes ;
– l’internationalisation ;
– les partenariats entre les universités et les milieux ;
– la formation continue ;
– la qualité de la formation, la recherche, le soutien ;
– et les instances universitaires.

3. Le Conseil provisoire a pour mandat d’évaluer, à la lumière des meilleures pratiques, les hypothèses d’utilisation optimale des ressources financières des universités et de démontrer, le cas échéant, les économies récurrentes pouvant être dégagées. A cet égard, faire des recommandations à la ministre de l’Education, du loisir et du sport d’ici le 31 décembre 2012, relativement aux éléments suivants :

– la délocalisation des campus ;
– les dépenses de publicité ;
– les enjeux à l’égard du parc immobilier ;
– le personnel de gérance ;
– la reddition des comptes ;
– et les transferts entre les fonds.

Les règles budgétaires du MELS pourront servir d’outil à cette fin.

4. Les recommandations à la ministre de l’Education, du Loisir et du Sport relativement à l’optimisation des ressources financières prévue à l’article 3, seront utilisées, à l’automne 2012 de la façon suivante : les économies ainsi dégagées seront appliquées en réduction des frais institutionnels obligatoires (FIO), selon des modalités à être convenues entre le gouvernement, les associations étudiantes et la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ). A titre de mesure temporaire pour le trimestre d’automne 2012, le paiement d’une somme de 125$ par étudiant à temps complet, à titre de FIO, sera différé jusqu’à dépôt des recommandations à la ministre de l’Education, du loisir et du sport, permettant ainsi de déterminer les montants générés, le cas échéant, par les économies récurrentes et applicables en réduction des FIO.

A défaut du dépôt des recommandations à la ministre avant le 31 décembre 2012, la mesure temporaire sera renouvelée pour le trimestre d’hiver 2013.

5. Le Conseil provisoire est composé des personnes suivantes :
– 6 recteurs ou leurs représentants, désignés par la CREPUQ ;
– 4 représentants étudiants, désignés respectivement par la FEUQ, la FECQ, l’ASSE et la TACEQ.
– 4 représentants du milieu syndical, désignés respectivement par la CSN, la CSQ, la FTQ et la FQPPU ;
– 2 représentants des milieux d’affaires, désignés par la ministre ;
– 1 représentant des cégeps, désigné par la Fédération des cégeps ;
– 1 représentant du MELS, désigné par la ministre ;
– Le président, désigné par la ministre.

Le Conseil provisoire peut s’adjoindre toute personne qu’il juge utile aux fins de ses travaux. A sa première rencontre, le conseil provisoire établira ses règles de fonctionnement.

6. Les recommandations du Conseil provisoire seront déposées à la ministre d’ici le 31 décembre 2012.

7. Autres dispositions

Les représentants des fédérations, table de concertation et associations étudiantes s’engagent à référer l’entente de principe pour qu’elle soit soumise à la consultation par leurs membres. Ils s’engagent à ne pas organiser de manifestations liées à cette entente.

Si elle était adoptée, cela constituerait un cadre de sortie de crise et favoriserait le retour en classe.

Cette offre est assez « complexe », alors nous discuterons longuement de ses tenants et aboutissants lors de l’assemblée générale de mardi. Venez en grand nombre! Ce moment est particulièrement important!

Marc-André Saucier
pour l’AELCUM

Nous sommes toujours en grève

Bonjour à toutes et à tous,

    comme vous savez, une assemblée générale extraordinaire de reconduction de grève de l’AELCUM était prévue hier (1er mai). Cependant, nous n’avons  pas réussi le quorum nécessaire pour que l’assemblée puisse avoir lieu. Le vote de reconduction n’a donc pas pu avoir lieu et, selon la proposition votée précédemment, nous sommes toujours en grève jusqu’à trois jours ouvrables après le dépôt d’une offre lors de négociations regroupant les 4 grands regroupements étudiants (FECQ, FEUQ, CLASSE, TACEQ).
     Il y aura une autre assemblée générale de reconduction de grève la semaine prochaine, au cours de laquelle nous devrons aussi nous positionner officiellement sur l’offre du gouvernement, ainsi que la contre-offre proposée par les fédérations étudiantes (FEUQ et FECQ). D’ici là, afin de nous assurer d’avoir quorum, vous pouvez nous communiquer vos disponibilités à cette adresse courriel, afin de pouvoir organiser l’assemblée générale à une date susceptible de rassembler le plus de personnes possibles.
Quelques activités de grève à venir pour le reste de la semaine:
– mercredi 2 mai, à 8h30, au parc Émilie-Gamelin – Les manifestations du crépuscule (CRISSPUSCULE) La neuvième manifestation de soir à avoir lieu depuis cette fameuse manifestation à avoir « causé » la fin des négociations avec le gouvernement! http://www.facebook.com/events/219689444807251/
– jeudi 3 mai, de 11h à 14h, au parc Beaubien (station Outremont) – Vu à Outremont Chers étudiantes, étudiants amateurs de frugalités bourgeoises,Vous êtes cordialement invités à un luxueux pique-nique visant à rappeler à notre élite que les étudiants roulent sur l’or et peuvent sans problème absorber la hausse des frais de scolarité. Nous nous donnons rendez-vous au Parc Beaubien mais le repas en plein-air aura lieu à l’angle des avenue Bernard et Stuart. Nous serons non loin de l’endroit où les étudiants ont l’habitude de flamber leurs économies à grands coups de pichets de sangria et de coups de téléphone. Arrivez drapés de vos plus beaux habits pour déguster en plein-air votre nourriture favorite. Qu’il soit ancien, moderne ou contemporain, votre accoutrement devra faire montre de l’étendue de votre richesse. Prenez note que votre repas sera agrémenté d’une prestation musicale classique (gracieuseté d’étudiants en musique de l’UdeM), soulignant notre amour des divertissements soit-disant luxueux. Sur le thème de la bourgeoisie, à saveur évidemment sarcastique, ce pique-nique vise à tourner au ridicule l’argument selon lequel le mode de vie des étudiants est l’unique responsable de leur endettement. Montrons à nos élites qu’après 11 semaines de grève, les étudiants savent toujours reconnaître les arguments fallacieux.
jeudi 3 mai, de 13h à 16h, à la station Guy Concordia (sortie Guy) – Flash-Mob « les fleurs du mal » Depuis quelques jours, la baisse de solidarité et d’ouverture face à la diversité des tactiques menacent grandement l’intégrité du mouvement étudiant. Les « pacifiques » menacent les « casseurs » et les « black-blocks », vice et versa. IL EST GRAND TEMPS DE SE SERRER LES COUDES À NOUVEAU ET DE MARCHER COTE À COTE DANS LE RESPECT DE TOUS ET TOUTES. C’est notre victoire qui est en jeu… ne les laissons pas nous diviser pour mieux reigner. Vous êtes tous et toutes invitéEs à un flash-mob bien spécial. Celui-ci ralliera les tactiques black-bloc et pacifique. Pour l’occassion, vous devrez porter des vêtements noir de la tete au pied, dans la mesure du possible. Vous devrez également apporter des fleurs avec vous (naturelles, en plastique, en carton… tant qu’elles atteignent une bonne force énergétique lorsque propulsées…. 😉 😉 ) Rendez-vous au métro guy concordia, sortie Guy. Nous partirons en manif vers le point X.
jeudi 3 mai, de 15h à 18h, au parc Émilie-Gamelin – Manifestation « les absents de la grève » Droit – HEC – gestion – médecine Ces programmes ont un point commun: leurs programmes n’ont pas été en grève. La réalité est qu’une majorité d’entre nous appuie la GGI, n’approuve pas la hausse proposée par le gouvernement, et surtout pas son mépris face aux revendications pacifiques de milliers d’étudiants. La session sera finie, il est grand temps de sortir officiellement dans la rue afin de montrer au gouvernement et à la population que non, il ne s’agit pas d’une question de ne pas vouloir  »faire sa juste part’. Refuse l’utilisation du fait que 2/3 des étudiants terminent leur session à temps comme preuve de l’appui majoritaire des étudiants au projet de hausse des frais de scolarité. Bref, il s’agit tout simplement d’une manifestation symbolique dans la même lignée des différentes actions entreprises au cours des dernières semaines. pour plus d’infos: https://www.facebook.com/events/361226813913630/
jeudi 3 mai, de 20h30 à 23h30, au Parc Émilie-Gamelin – dans le cadre des manifestations noctures; Charest on se met à nu – en sous-vêtements pour un gouvernement transparent Parce que toutes les tactiques ont été utilisées, parce que Charest, Beauchamp et cie continuent de faire la sourde oreille, parce que Tremblay ne veut plus de manifestants masqués, parce que nos agents de la paix ont besoin de nouvelles distractions, parce que c’est le printemps, parce que la nudité ça pogne… Tout l’monde tout nu, on prend la rue!!! Pour les plus gênés, on reste un ti peu habillés… 😉
vendredi 4 mai, de 18h à 21h, à Victoriaville – Colère générale contre le parti libéral Manif-action à l’ouverture du Conseil général du Parti libéral du Québec

le vendredi 4 mai, autour de 18h00 À Victoriaville Détails à confirmer Des transports sont organisés de différentes régions et de Montréal. Détails à venir. La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics invite la population à manifester son indignation et sa colère à l’occasion du Conseil général du Parti libéral du Québec, le vendredi 4 mai dès 18h00.

http://www.facebook.com/events/295677930511860/ ou encore le calendrier des événements de la CLASSE pour plus de détails:http://www.bloquonslahausse.com/calendrier/
Marc-André Saucier
pour l’AELCUM

Assemblée générale de reconduction de grève de l’AELCUM – mardi 1er mai à 13h au C-1029

Bonjour à toutes et à tous,

     Un bref message pour vous rappeler qu’il y aura une assemblée générale de reconduction de grève de l’AELCUM ce mardi 1er mai à 13h au C-1029. À partir de là, nous nous déplacerons probablement au local de séminaire du département. En espérant vous y voir en grand nombre.
Les activités de grève ce poursuivent, en voici quelques unes pour les jours à venir (les descriptions sont celles fournies par les organisateurs et les organisatrices des événements):
– lundi 30 avril, de 7h à 10h, au CÉGEP Saint-Laurent (métro Du Collège) – Énorme piquetage symbolique, accueil des injonctions. Salut à tous et à toutes! Lundi des cours seront probablement donnés puisque trois étudiantes ont déposé des injonctions. Ceci constitue une atteinte grave à la démocratie étudiante, au mouvement de grève ainsi qu’à la solidarité entre étudiant-e-s et enseignant-e-s. Nous vous convions donc toutes et tous, révolté-e-s que vous soyez pour ou contre la hausse des frais de scolarité à venir vous exprimer face à la judiciarisation de la grève étudiante qui ne sera pas acceptée!Nous vous invitons aussi à boycotter vos cours pour qu’ils ne puissent pas se donner. Aller à son cours dans ces conditions, équivaudrait malheureusement à être un ou une briseur ou briseuse de grève, nous appellons à la solidarité pour éviter toute forme de confrontation svp! Rappelons que l’AECSL ainsi que le syndicat des professeur-e-s du Cégep Saint-Laurent se sont positionnés en assemblée générale contre la judiciarisation du mouvement étudiant et contre le climat d’anxiété produit par les injonctions. Le but du piquetage n’est pas de bloquer ni d’intimider qui que ce soit, évidemment, mais de montrer que nous sommes fort-e-s, nous sommes debout et nous ne nous laisserons pas faire par des injonctions qui vont à l’encontre de décisions prises en assemblée générale! Lors du piquetage, des personnes discuteront dans le respect de stratégies face à l’intimidation judiciaire.

Donc, piquetage dès 7h00 lundi!

lundi 30 avril, de 11h à 14h, au Collège Gérald Godin (à Pierrefonds) – Le 30 avril, on se réapproprie l’Ouest! Suite au succès de la première manifestation du mouvement étudiant dans l’Ouest-de-l’Ile de Montréal qui s’est tenue le 18 avril dernier, le Noyau Politique Collégial vous invite tous à vous réapproprier l’Ouest, trop longtemps considéré comme le bastion des libéraux. La pression monte, de tous côtés, le gouvernement reste obtus et fermé, alors montrons leur que le mouvement ne s’essouffle pas, il ne fait que gagner en puissance! Nous vous donnons donc rendez-vous devant le Collège Gérald-Godin à 11h00 le 30 avril afin que vos voix aussi puissent être entendues. Tenez-vous au courant, car nous comptons cette fois organiser un petit quelque chose de plus qu’une simple marche! Encore une fois pas d’inquiétude, ce ne sera rien de bien méchant. Nous vous attendons en grand nombre, partagez et invitez vos amis!
lundi 30 avril, de 14h à 17h, coin Ontario et Valois – Une école populaire dans un quartier populaire! Un mouvement sans précédent est en cours au Québec et les étudiantes et les étudiants en grève veulent redonner à l’éducation la place qu’elle doit avoir dans notre société. Ils ont créé un nouvel espace de liberté où tous auront accès à un apprentissage gratuit et émancipateur tout en se réappropriant un espace public et populaire. La première « École populaire » portera sur les mouvements sociaux, les médias de masse et l’opinion publique en compagnie de Simon Tremblay-Pepin, Isabelle Gusse et Marc-André Cyr. Apportez votre chaise !
lundi 30 avril, de 18h à 21h, au square Cabot (station Atwater) – Crions plus fort pour que personne ne nous ignore! Alors que les riches de la belle province font encore sourde oreille et refuse de payer leur juste part, nous allons leur rendre visite en manifestant chez eux ! Crions plus fort et espérons qu’ils nous entendent enfin! (Action non Ordre du Carré Rouge)
lundi 30 avril, de 20h30 à 23h30, à la place Émilie-Gamelin – Criss de gros carnaval sombre lundi soir round VII (Manif déguisé). Le septième jour, Dieu vit que cela ne se réglait pas. Alors, au lieu de se reposer, Il organisa une grosse manif tout le monde déguisé lundi soir (round VII) Suite des manifs de soir voici donc le Criss de gros Carnaval Sombre,

**ON DEMANDE A TOUT LE MONDE DE VENIR DÉGUISÉ EN NOIR AVEC LES MASQUES DE VOTRE CHOIX OU MAQUILLAGE** Costume ou Vêtement Sombre et noir a l’honneur. Vu que peut-être bientôt on ne pourra plus manifester masqué, et que certaines personnes vivent du profilage de la police avec leurs masques, nous proposons de faire une manif pour protester, tout le monde déguisé et ce, comme vous le désirez. Manifestons dans la joie et la paix et vivons en ce lundi une Halloween bien méritée !

lundi 30 avril, de 20h30 à 23h30, au parc Émilie-Gamelin (ben oui, à même place que l’autre!) – Marche lumino-silencieuse contre l' »offre » et la hausse des frais de scolarité du gouvernement. Nous nous sommes brisés la voix pendant des mois pour faire entendre notre message. Nous avons crié, nous avons revendiqué, nous avons chanté, sans succès. La gorge ravagée, nous sommes devenus aphones. Le mutisme est à présent notre meilleure arme. Plongeons le centre-ville dans un brouillard opaque de recueillement silencieux. Chandelles, lampions, briquets témoigneront pour nous de notre nombre. Leurs oreilles sont sourdes à nos plaintes; attaquons-nous à leurs cœurs. Rencontrons-nous à la place Émilie-Gamelin, ce lundi à 20h30. Soyons nombreux, silencieux et lumineux.
mardi 1er mai, de 14h à 17h, au Parc Émilie Gamelin – Jean Charest on te pète en RAP BATTLE! manif du Rabbut Crew. Là on a décidé de s’en prendre au chef de cette bande de clowns. Le Rabbit Crew call out Jean Charest à un rap battle qui sera LÉGENDAIRE!! Nous commencerons avec une MANIF À ROULETTE. Tsé là, la roulette qui détermine notre parcours… Ensuite nous finirons ça en beauté avec une bataille ÉPIQUE entre Jean Charest et le Rabbit Crew!! LES JUGES DU BATTLE: Jeune Chilly Chill Venez en grand nombre marcher avec nous! Les enjeux du Rap Battle sont énormes, alors venez nous encourager avec tout vos amis!! PS: BYOO (Bring your own oreilles)
mardi 1er mai, de 16h30 à 23h30, au Champ-de-mard (derrière l’hotel de ville, métro Champ-de-mars) – 1er mai ANTICAPITALISTE 2012. Joignez-vous à la MANIFESTATION ANTICAPITALISTE DU 1er MAI 2012, À MONTRÉAL – la description est très longue, alors voir la page événement de la CLASSE pour plus de détails, par exemple pour participer au contingent féministe, anarchiste, etc. de la manif: (http://www.bloquonslahausse.com/calendrier/)
mardi 1er mai, de 18h à 21h, au parc Molson (métro d’Iberville) – la CLASSE vous invite dans son contingent du 1er mai à Montréal. En cette journée de solidarité, la CLASSE vous invite à un contingent féministe et proféministe. Parce que les batailles de toutes les travailleuses méritent d’être soulignées. N’oublions pas que l’égalité sociale est trop souvent entravée par des mesures sexistes. La hausse des frais de scolarité est justement une de ces mesures sexistes! Soulignions notre solidarité aux différentes luttes féministes qui contribue à une plus grande égalité qui est bénéfique pour tous et toutes! Nous aurons une bannière en évidence dans le parc Molson dès 17 h 30 et nous vous invitons donc à venir vous regrouper autour.
La CLASSE organise aussi des actions du 1er mai à Québec, Sherbrooke et Longueuil – voir la page événement pour plus de détail sur ces événements: http://www.bloquonslahausse.com/calendrier/

mardi 1er mai, de 20h à 23h30, au Cabaret du Mile-End (5240 avenue du Parc) – Spectacle anticapitaliste du 1er mai. 3eme édition du spectacle du 1er mai anticapitaliste a l’occasion de la fête des travailleurs et travailleuses, avec David Goudreault au slam, La Gachette, K-MAN and the 45s, Paul Cargnello
mercredi 2 mai, de 13h à 16h, à la place du Canada (statue centrale – métro Bonaventure) – Maif féministe contre l’État paternaliste. Les femmes ouvriront la marche, les pro-féministes solidaires suivront! Fausses moustaches, lunettes fumées et « donuts » sont de mise Nous, féministes, accusons l’État et les administrations scolaires D’infantiliser et museler le mouvement étudiant, d’hypothéquer l’avenir de l’éducation au Québec en réprimant systématiquement le droit de grève par des violences physiques, verbales et psychologiques. Nous, féministes, accusons l’État et les administrations scolaires De faire régner un climat de terreur dans nos cégeps et universités en embauchant des agent-e-s de sécurité pour en faire des instruments du pouvoir patriarcal commettant impunément des abus sous le couvert d’un mandat de protection des personnes et des biens. NON à la brutalité et à l’insécurité dans nos cégeps, nos universités et nos rues! NON à la « protection » paternaliste de l’État!
Merci à toutes et à tous!
Marc-André Saucier
pour l’AELCUM

assemblée générale extraordinaire de reconduction de grève de l’AELCUM mardi le 1er mai à 13h au C-1029

Bonjour à toutes et à tous,

 

suite au dépôt d’une offre par le gouvernement du Québec, il y aura une assemblée générale extraordinaire de reconduction de grève de l’AELCUM mardi le 1er mai à 13h au C-1029. Bien que la proposition de grève que nous avons voté en assemblée générale stipulait que nous devions convoquer une assemblée générale de reconduction de grève seulement si une offre était déposée lors de négociations incluant la FEUQ, la FECQ, la TACEQ et la CLASSE, nous avons choisi de convoquer une assemblée générale de reconduction malgré tout parce que, bien que cette offre aille très clairement à l’encontre des revendications que nous avons voté en assemblée générale puisqu’elle maintient pratiquement intacte la hausse des frais de scolarité (selon certaines interprétations, elle représenterait même une hausse plus importante des frais de scolarité), il nous semblait inévitable de nous prononcer sur celle-ci lors d’une assemblée générale.

Les membres de l’exécutif s’excusent de déroger ainsi à la décision qui a été prise lors de l’assemblée générale souveraine. C’est aussi, en quelque sorte, par « soucis démocratique » que nous avons choisi de convoquer une assemblée générale extraordinaire. La grève s’étire beaucoup plus longtemps que la plupart d’entre nous auraient pu le prévoir, et il nous semblait important de se donner l’opportunité de soumettre une nouvelle fois au vote notre proposition de grève, étant donné qu’il est possible que de nombreux étudiants et étudiantes, notamment ceux et celles qui fréquentent moins souvent ou presque pas les assemblées générales, puissent se sentir lésé.e.s avec tout le flou qui plane actuellement autour de la grève. Je tiens à préciser que cela n’implique pas du tout que les membres de l’exécutif considèrent qu’il faille remettre en question la poursuite de la grève. Bien au contraire, certain.e.s considèrent même la reconduction comme une façon d’envoyer un message fort au gouvernement à propos de cette offre.

Dans le point reconduction de grève qui sera à l’ordre du jour, il y aura donc un point réservé à une discussion sur la proposition de grève. Pour être conforme à la charte de l’AELCUM, il faudrait un vote aux 2/3 contre la proposition qui a été votée pour qu’on puisse en adopter une autre.

En espérant vous y voir en grand nombre!

 

Marc-André Saucier

pour l’AELCUM

Et ça continue!

Bonjour à toutes et à tous,

    j’aimerais commencer en précisant que je n’ai aucun mal à imaginer que nombre d’entre vous ont de nombreuses questions étant donné le très grand niveau d’incertitude dans lequel nous nous trouvons dans cette situation politique sans précédent au Québec. Je vous invite donc à ne pas hésiter à nous écrire, à moi ou à d’autres membres de l’exécutif, que ce soit par le biais de la page facebook de l’asso, par le blogue ou encore par courriel, d,autant plus qu’il devient de plus en plus difficile d’évaluer quelles informations seraient pertinentes de transmettre à tous les étudiants, alors n’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

     Une assemblée générale de l’AELCUM a eu lieu aujourd’hui (26 avril) où peux de propositions ont été votées étant donné la rapidité avec laquelle la situation entourant notre grève évolue. Notamment, plusieurs des points que nous avions mis à l’ordre du jour lors de la préparation de l’AG n’était aujourd’hui plus tout à fait pertinents, ou du moins plus autant qu’ils l’étaient hier. Par exemple, nous avions prévu de parler longuement de la trêve imposée par la ministre Line Beauchamp, mais étant donné qu’hier la CLASSE a été exclue des négociations sous prétexte qu’elle aurait brisée cette trêve, les discussions ont un peu tourné court. La proposition suivante a tout de même été adoptée en rapport avec la trève:

Considérant le désir évident des différentes associations étudiantes d’entamer des négociations avec la ministre de l’éducation en ce qui concerne la hausse des frais de scolarité, et ce, dès le début de la grève,

Considérant le fait que le gouvernement a adopté une attitude d’intransigeance face à la demande des étudiantEs pendant au moins 8 semaines de grève,

Considérant que sur les 40 heures qu’ont duré les négociations, la ministre Beauchamp ne s’y est présentée qu’une heure et que Maître Pierre Pilote, l’avocat chargé des négociations par le gouvernement n’avait pas le mandat de discuter de la question de la hausse des frais de scolarité,

Considérant que la ministre et son entourage connaissent très bien le fonctionnement interne des differentes associations étudiantes, et notamment celui de la CLASSE qui relève de la démocratie directe et qui l’oblige à consulter son congrès en ce qui a trait à toutes décisions politiques,

Considérant que le gouvernement, lui-même, n’a pas respecté la trêve,

L’AELCUM dénonce « cette trêve de 48 heures » demandée par la ministre Beauchamp et sa présomption qu’elle n’aurait pas été respectée.

L’AELCUM qualife le tout de stratégie machiavélique de la part du gouvernement ayant pour but de diviser le mouvement étudiant ainsi que la population, afin de se garantir la légitimité d’avorter des négociations qui n’avaient pas été entreprises de bonne foi par la ministre Beauchamp.

     Bref, tout cela pour dire que nous, ainsi que 181 associations étudiantes regroupant 176 701 étudiant.e.s, sommes toujours en grève, et que nous en sommes toujours à un point où aucunes négociations n’ont lieu entre les étudiant.e.s et le gouvernement, puisque la FEUQ et la FECQ ont refusé de poursuivre les négociations sans la CLASSE. Il y aura une nouvelle assemblée générale la semaine prochaine. Nous vous annoncerons la date, l’heure et l’emplacement  exact au cours de la fin de semaine.

      D’ici là, voici une brève liste d’activités de grève qui auront lieu bientôt à Montréal (sauf une) (voir le site de la CLASSE pour celles qui auront lieu ailleurs au Québec:  http://www.bloquonslahausse.com/calendrier/) 
(Les descriptions des événements sont celles fournies par les organisateurs/organisatrices):

– vendredi le 27 avril, de 5h30 à 8h30 – Demain matin, tout le monde à Sherbrooke! Vainquons ensemble une nouvelle injonction! Le Cégep de Sherbrooke est soumis dès demain, comme plusieurs autres institutions, à une injonction forçant le retour en classe. Dans les dernières semaines, nous avons prouvé que notre rapport de force pouvait vaincre la judiciarisation du conflit et ainsi garder les grèves étudiantes effectives. Prêtons donc main fort à nos camarades sherbrookois-e-s qui auront grandement besoin d’aide demain matin!
– vendredi le 27 avril, de 6h30 à 9h30, au Square Phillips (métro McGill) – Levée de cours! La ministre dit qu’elle défend la minorité qui ne veut pas la grève dans les établissements scolaire, et bien nous allons lui répondre clairement. Tu ne tiens pas la route Line ! Une action qui permettra de transmettre un message clair à la ministre.
vendredi le 27 avril, de 12h30 à 17h30, au Square Cabot (métro Atwater) – Envahissons Westmount! Un nouveau quartier rouge!Après 11 semaines de grève, il semble que le gouvernement n’est pas encore prêt à nous écouter. Suite à notre Référendum de Grève en mars dernier, un groupe d’étudiants militants du Collège Dawson, nommé Dawson Persists, s’est formé afin de venir en aide aux élèves en grève. Le 27 avril prochain, nous vous invitons à manifester dans notre quartier, Westmount, qui est aussi habitée par Jean Charest. Il est temps de montrer au 1% que nous avons aussi une voix et que nous n’allons pas cesser de militer pour cette cause. L’éducation est un droit et notre gouvernement essaye de nous l’enlever. Venez en grand nombre, ensemble, nous pouvons bloquer la hausse!
vendredi le 27 avril, de 14h à 17h, au parc de l’Amérique française (face au grand théâtre) À Québec – Manifestation féministe nationale de la CLASSEParce que la hausse des frais de scolarité touche les femmes en premier lieu. D’ailleurs, rappelons que selon l’institut Simone de Beauvoir: « Puisqu’elles continuent globalement d’être moins bien rémunérées que les hommes, elles seront les premières touchées par la hausse des droits de scolarité. Voilà l’exemple d’une politique sociale qui perpétue les inégalités hommes-femmes.» Le vendredi 27 avril, manifestons contre cette hausse qui va aggraver les rapports d’inégalité entre hommes et femmes.

Départ en autobus prévus: Arrivée : sur rené-lesvèque au parc de l’Amérique française vers 13h30 Départ : Cégep François-Xavier-Garneau à 18h

samedi le 28 avril, de 10h à 12h, à la place Jacques Cartier (métro champ-de-mars) – Manif/Sit-in contre la judiciarisation de la grève Considérant que la grève est un droit. Considérant qu’une entrée en grève est voté à majorité. Nous vous invitons à venir manifester notre mécontentement devant le palais de « justice ». Envahissons le Vieux Montréal avant de finir assis devant nos juges. Amenez des craies, de la musique et votre bonne humeur ! Et pour ceux et celles qui veulent, apportez une muselière afin de dénoncer le « on nous la boucle », vous pouvez d’aileur y mettre les noms des cégeps et universités ayant subit des injonctions.
samedi le 28 avril, de 18h à 21h, à la Place de la paix (métro Saint-Laurent) – Soirée mortuaire pour la paixRéunissons-nous en la Place de la Paix pour lui adresser un au revoir. Une paix que le gouvernement libéral aura tué à petit feu. Une paix que le gouvernement méprisait tout comme il méprise le peuple. Venez avec vos amiEs, votre famille car nous sommes tous touchés par cette assassinat. Habillez-vous en noir et en rouge de préférence. Apportez des bougies, apportez des plats que nous distribuerons, et apportez votre présence.
dimanche le 29 avril, de 13h à 16h, au carré Saint-Louis (métro Saint-Laurent) – Manifestation contre l’oligarchie financière!La démocratie, un idéal oublié depuis déjà bien trop longtemps. Un idéal qui pourtant aurait pu rendre la vie des hommes plus belle et plus libre. Mais nous l’avons abandonné, oublié. L’argent a barricadé l’esprit des hommes. L’abondance nous laisse dans l’insatisfaction, et devenons inhumain à force d’intelligence. L’oligarchie financière porté au sommet par les révolutions industrielles a transformé l’esprit des hommes. Nous sommes trop individualiste et manquons de solidarité. Vous êtes donc invité à venir manifester pour dénoncer cette oligarchie financière reine du monde. Dénoncer cette oligarchie camouflée par une illusion de démocratie, de liberté et d’égalité.
dimanche le 29 avril, de 20h à 22h, à l’église St-Jean-Baptiste (309 Rachel Est) – L’orchestre des artistes et la La Conserve présentent « Le sacre du printemps Érable »L’Orchestre des Artistes, dirigé par Andrei Feher et composée de 80 musiciens, qui sont d’actuels et d’anciens élèves du Conservatoire de musique de Montréal, d’élèves de l’Université de Montréal et de l’Université McGill, ainsi que d’autres musiciens, interpréteront «Le Sacre du printemps» de Igor Stravinsky, et La Symphonie no 5 en mi mineur, opus 64, de Piotr Ilitch Tchaïkovsky. La Conserve, composée d’une trentaine d’élèves du Conservatoire d’art dramatique de Montréal et de l’option-théâtre du Cégep Lionel-Groulx, ont choisi d’interpréter Le Sacre du printemps dans une chorégraphie d’Emmanuelle Lussier-Martinez, et un texte d’Alexis Martin, écrit spécialement pour l’occasion. Le comédien et metteur en scène Marc Béland a généreusement accepté d’en être le maître de cérémonie. Solidaires au mouvement étudiant, l’Orchestre des Artistes et la Conserve désirent rallier la population et relier l’ensemble des luttes québécoises. La relève artistique prend parole dans l’amorce de ce printemps québécois, le printemps érable.

Assemblée générale ce mercredi

Bonjour à toutes et à tous,

     nous vous invitons à la prochaine assemblée générale ordinaire de l’AELCUM qui aura lieu ce jeudi 26 avril à 13h au C-1029. Face au mutisme du gouvernement et à la répression policière qui s’exerce de plus en plus violemment contre les étudiant.e.s et tant d’autres manifestant.e.s, notre grève se poursuit! En espérant vous voir en grand nombre ce jeudi pour poursuivre nos discussions, notamment tout le « débat » autour de la question de la violence.
Entre temps, voici une liste d’activités de grèves qui auront lieu cette semaine dans la région de Montréal (voir le site de la CLASSE pour d’autres actions (notamment celles qui ont lieu à l’extérieur de Montréal) http://www.bloquonslahausse.com/calendrier/):
P.S.: les descriptions des événements sont celles fournies par les organisateurs/organisatrices des événements. 


– Lundi 23 avril, de 8h à 11h, devant le portail de l’université McGill (coin Sherbrooke et McGill College) – Grand tintamarre manif-action de perturbationAmenez du bruit! Après 10 semaines de grève, nous n’avons toujours pas dit notre dernier mot! Malgré les injonctions utilisées pour nous bâillonner, le mouvement tient bon et refuse de se laisser réduire au silence. Face à la surdité indécente de ceux qui nous gouvernent, continuons de nous mobiliser bruyamment afin de perturber leur business as usual!
Lundi 23 avril, de 14h à 17h, à la Place Valois (coin Ontario et Valois) – une école populaire dans un quartier populaire: Un mouvement sans précédent est en cours au Québec et les étudiantes et les étudiants en grève veulent redonner à l’éducation la place qu’elle doit avoir dans notre société. Ils ont créé un nouvel espace de liberté où tous auront accès à un apprentissage gratuit et émancipateur tout en se réappropriant un espace public et populaire. La première « École populaire » portera sur les mouvements sociaux, les médias de masse et l’opinion publique en compagnie de Simon Tremblay-Pepin, Isabelle Gusse et Marc-André Cyr.
Mardi 24 avril, de 8h30 à 11h30, au métro Longueuil – La Rive-Sud contre la hausse!: Des étudiants du Collège Édouard-Montpetit organisent une manifestation à Longueuil. Montrons au gouvernement que le mouvement étudiant s’étend au-delà de l’île de Montréal, que c’est tout le Québec qui fait front commun contre la hausse des frais de scolarité! Mardi le 24 avril à 10h00, soyons tous au Métro et partons à la conquête des rues de Longueuil.
Mardi 24 avril, de 14h à 17h, au parc Émilie-Gamelin – Manifestation de « fin de session » organisée à Montréal par la CLASSE: Alors que la majorité des sessions universitaires devraient se terminer le 24 avril, nous tenons à souligner cette date symbolique par une manifestation de «fin de session». Celle-ci illustrera la détermination des étudiantes et étudiants à aller jusqu’au bout et à gagner cette lutte contre le gouvernement! Présentement, près de 170 000 étudiants et étudiantes sont encore en grève dont plus de 80 000 sont des universitaires. Au coeur de la onzième semaine de grève étudiante, faisons-nous entendre! Fêtons cette «fin de session» et réclamons l’annulation de toutes hausse des frais de scolarité. Ensemble, bloquons la hausse!
Mardi 24 avril, de 20h30 à 23h30, au parc Émilie-Gamelin – Manif de soir prise 2: UNE OSTIE DE GROSSE MANIF DE SOIR!: Après l’immense succès qu’a connue la manif de mardi dernier, nous avons cru bon répéter l’événement. Mais cette fois-ci, soyons BEAUCOUP plus nombreux et nombreuses…
Mercredi 25 avril, de 7h à 10h, au Square Phillips (métro McGill) – Action de perturbation des travailleurs-euses: Action d’envergure! Étudiant-e-s et travailleurs-euses se lèveront contre la classe dirigeante qui les opprime! 7h au square phillips
Mercredi 25 avril, de 11h à 14h, au coeur des sciences de l’UQAM (métro place-des-arts) – Manif-action RÉVOLTE!!! Il est temps de s’imposer!: Depuis maintenant neuf semaines…. Nous avons manifesté, le gouvernement n’a pas bronché. Nous avons bloqué, nous n’avons pas été écouté-e-s. Nous avons perturbé, encore nous avons été ignoré-e-s. Nous n’avons plus le choix, nous nous devons de continuer toujours plus fort!! C’est pourquoi nous vous invitons à joindre cette manif-action qui se veut à la fois perturbatrice, bruyante et haute en couleurs!
– Jeudi 26 avril, de 12h à 13h, à la place des armes (métro Place-d’Armes) – Manif de droite pour la mise en place de la loi sur les mesures de guerre: LES ÉTUDIANTS NOUS FONT LA GUERRE – GUERRE AUX ÉTUDIANTS! La ministre de l’éducation fait la sourde oreille à nos revendications et s’obstine à vouloir négocier avec les étudiants. La judiciarisation de la grève ne suffit plus, il faut la militariser! Pour dénouer l’impasse, envoyons les chars! Une manifestation, quand on est de droite, c’est une chose sérieuse. On ne manifeste pas souvent, et quand on le fait, il y a des règles. Visitez notre page Facebook pour les règles à respecter pour vous joindre à nous.
Vendredi 27 avril, à 14h, à la place du Canada (station Bonaventure) – Gros Love-in à la place du Canada: Gros Love-in à la Place du Canada. Nous invitons Jean Charest à dire NON à la séparation du lien de confiance entre le gouvernement et le peuple. On se ferra des gros câlins puis on partira faire une marche mains dans la mains pour perturber un peu la rentrer à la maison du vendredi après-midi. 
Ainsi qu’une autre activité pertinente (bien que sans rapport direct avec la grève étudiante):
LE COMITÉ FÉMINISTE DE L’AÉAUM VOUS INVITE TOUS ET TOUTES À PARTICIPER À LA MANIFESTATION JEUDI 26 AVRIL A 13H

Le 26 avril, la motion 312 déposée par le député conservateur Stephen Woodworth sera discutée aux Communes.
Celle-ci relance le débat concernant l’avortement et s’impose clairement comme un recul dans le droit des femmes.

La contraception est un DROIT. L’avortement n’est plus un débat d’actualité. Les femmes au Québec ont aujourd’hui une plus grande liberté quant au choix de leur maternité mais cette liberté est menacée !

Marre des campagnes anti-choix, des propagandes contre l’avortement, CONSERVONS NOS DROITS FACE AUX CONSERVATEURS.

Rendez-vous le jeudi 26 avril pour protester contre la relance du débat sur l’avortement, devant le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine au 480 bvd St-Laurent dans le Vieux Port.

Retrouvons nous dès 13h!

La CLASSE adopte une proposition sur la violence

Bonjour à toutes et à tous,


      comme vous le savez sûrement, depuis déjà un certain temps, la ministre de l’éducation, des loisirs et des sports du Québec, Line Beauchamp, a accepté de négocier avec les regroupements étudiants qui accepteraient de dénoncer publiquement la violence. Depuis le début de la grève, les médias ont contribué à surdéterminer l’importance de la violence dans le contexte du conflit étudiant, et la CLASSE s’est trouvée dans l’obligation de devoir consulter ses membres lors d’un congrès afin de pouvoir prendre position sur « la question de la violence ». Après une longue journée de délibération, la proposition suivante a finalement été adoptée à l’unanimité lors du congrès de la CLASSE qui a eu lieu aujourd’hui (22 avril):
1) Que la CLASSE défende activement le principe de désobéissance civile et les actions qui en relève,
sans s’en dissocier;

2) Que la CLASSE rappelle que la désobéissance civile n’est pas de la violence ni l’intimidation;

3) Que la CLASSE condamne la violence physique délibérée contre des personnes sauf dans les cas de légitime défense;

4) Que la CLASSE condamne la violence policière et institutionnelle dont sont victimes systématiquement les étudiantes et les étudiants, notamment la discrimination à l’accessibilité aux études selon les critères socio-économiques, les injonctions brimant le droit de grève et la liberté d’association, les humiliations, l’intimidation, la répression violente de la part des forces de l’ordre et des administrations;

5) Que la CLASSE souligne que les actions sont les conséquences de l’intransigeance du gouvernement Charest, c’est-à-dire que le gouvernement ne pouvait qu’être conscient de la nécessité de cette chaîne causale, et qu’elle réitère l’apport positif des actions de perturbations économiques et des blocages qui ont grandement contribué à la force du mouvement;

6) Qu’en ce sens la CLASSE exige d’être inclue dans tout processus de négociation avec le gouvernement dans le cadre de la présente grève, au même titre que les
autres organisations étudiantes;

7) Que la CLASSE considère comme clôt le débat public sur cette question;

8) Qu’advenant le cas où, malgré cette prise de position, le gouvernement du Québec refuse toujours d’inclure la CLASSE dans la discussions, que la CLASSE
prenne acte de l’incapacité du gouvernement à régler la crise actuelle;

9) Que le comité média de la CLASSE soit mandaté d’annoncer cette prise de position dans les plus brefs délais.

10) Que la CLASSE souligne la légitimité de la démocratie directe, qui s’exerce notamment en assemeblée générale;
Que les portes-paroles rappellent que les votes pris à mains levées en assemblée ne relèvent pas de l’intimidation, mais sont plutôt l’affirmation d’une volonté des membres de procéder ainsi;

Adoptée à l’unanimité

Il reste maintenant à voir comment le gouvernement réagira face à cette proposition. Ce sera un des éléments importants à propos desquels nous devrons nous consulter lors de l’assemblée générale de l’AELCUM qui aura lieu ce jeudi 26 avril à 13h au C-1029. En espérant vous y voir en grand nombre!

Marc-André Saucier
pour l’AELCUM